me contacter: pierre.katu@yahoo.fr

Ceci n’est pas un fantôme

Ceci n'est pas un fantôme

Ceci n’est pas un fantôme. Essai sur les personnages de fantômes dans les théâtres antique et contemporain, Paris, Kimé, 2011.

Les personnages de fantômes sont omniprésents dans le théâtre contemporain. Peu commentés et même parfois supprimés lors du passage à la scène : ils n’entrent généralement pas dans les constructions intellectuelles ne s’attachant qu’à proposer une herméneutique du texte. C’est en passant par l’analyse d’une pratique théâtrale différente, le théâtre romain, théâtre du jeu par excellence, où le fonctionnement des fantômes est indissociable de la performance, qu’il est possible de comprendre leur rôle chez des auteurs aussi importants que Pier Paolo Pasolini, Didier-Georges Gabily, Edward Bond, Bernard-Marie’ Koltès, Heiner Müller, et de repenser in fine le fantôme de l’Hamlet de Shakespeare.

Si le théâtre contemporain, déritualisé et décodifié, ne peut être strictement comparé aux théâtres antiques, le passage par le théâtre romain et le théâtre grec permet de considérer les personnages de fantômes du théâtre contemporain autrement que comme des symboles ou des métaphores, mais plutôt comme des personnages agissant directement sur le spectacle et établissant un lien entre la scène et la salle.

Cet essai vise donc à combler le vide critique qui entoure les personnages de fantômes dans les théâtres antique et contemporain et à montrer comment ils permettent de sortir du cercle vicieux de la représentation et du sens, et de « rethéâtraliser » le théâtre.

Tags:

Leave a Comment