me contacter: pierre.katu@yahoo.fr

La scène, un lieu où l’on meurt deux fois

interventions

La scène, un lieu où l’on meurt deux fois : le fantôme du père dans Littoral de Wajdi Mouawad et le fantôme du Rouquin dans Sallinger Bernard-Marie Koltès
colloque “Le bon passage” / Université Bordeaux Montaigne
27 février-1er mars 2013

Tags:

Leave a Comment